Fiatjaune Flash info

    Image ActiveAlerte attentat ) Image Active   Les autorités kenyanes prennent au sérieux les menaces d'attentat contre les hôtels et bâtiments officiels de Nairobi. La police paramilitaire a pris position dans la capitale !

 

Paramoteur News

Dernière Nouvelle

 

  Image Active

 

         Fiatjaune refait du 

               paramoteur

          l'ULM  idéal pour

        la photo et la vidéo

                aérienne

 

               Sourire  

 

                 Bientôt

          des rendez-vous

      sur ce site qui évolue

      pour se focaliser sur

      le monde paramoteur 

 

  Image Active

 
powered_by.png, 1 kB
Le Kenya menacé Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Administrator   
24-04-2012
       
24 avril 2012

       

Kenya de sérieuses menaces d'attentat existent

sur les hôtels et les bâtiments officiels à Nairobi

     

Les menaces d'attentat sur les hôtels et les bâtiments officiels à Nairobi sont prises très au sérieux par les autorités qui accentuent la présence des services paramilitaires dans les rues de la capitale.

  

Image Active
   
 De sérieuses menaces d'attentat planent sur la capitale kenyane

     

     

NAIROBI : L'ambassade des Etats-Unis à Nairobi a mis en garde lundi les ressortissants américains au Kenya contre une menace d'attentat sur des hôtels et bâtiments officiels de la capitale kényane.

L'ambassade "a reçu des informations crédibles sur un attentat possible contre des hôtels et des bâtiments gouvernementaux kényans d'importance", explique la représentation américaine dans un "message de sécurité".

"Le moment de l'attentat n'est pas connu, néanmoins l'ambassade a des raisons de penser que l'attentat potentiel est dans les phases ultimes de préparatif", poursuit le message.

Le 23 octobre, l'ambassade américaine à Nairobi avait déjà mis en garde ses ressortissants contre le risque d'attaques contre des étrangers au Kenya, après le lancement d'une offensive militaire kényane contre les insurgés islamistes Shebab dans le sud de la Somalie.

L'ambassade avait même conseillé de "reporter" les voyages au Kenya.

Le 4 novembre, elle avait mis en garde les ressortissants américains contre les déplacements au Kenya, après une série d'enlèvements contre des ressortissants européens dans le pays.

Les Shebab, récemment intégrés au réseau Al-Qaïda, ont a plusieurs reprises menacé de frapper le Kenya en représailles à l'intervention militaire kényane en Somalie.

Le Kenya accueille sur son sol une forte population de Somaliens qui ont fui la famine et le chaos dans lequel est plongé leur pays, livré aux chefs de guerre, groupes criminels et milices islamistes depuis la chute du régime du président Siad Barre en 1991.

Par ailleurs, environ 1% des Kényans sont d'ethnie somali.

En 1998, 213 personnes avaient été tuées au cœur de Nairobi, frappé par un sanglant attentat visant l'ambassade américaine et perpétré par Al-Qaïda.

  

     

RECOMMANDATIONS DES AUTORITÉS FRANÇAISES JUIN 2012

Il est ainsi recommandé de limiter autant que possible les déplacements dans les lieux publics les plus fréquentés, notamment ceux fréquentés par les ressortissants étrangers (centres commerciaux, bars, hôtels..) et d’éviter les manifestations publiques (évènements sportifs…). Ces consignes s’appliquent à tout le territoire kenyan.

Si vous deviez vous trouver à proximité du lieu d’un incident (explosion, attaque armée), éloignez vous rapidement des lieux, et signalez vous à vos proches.

La police kenyane a mis à disposition du public, 24h/24h, trois numéros d’urgence supplémentaires (en plus du 112 joignable par mobile), auxquels peut être signalé notamment tout évènement suspect : [+254] (0) 20 272 41 54 begin_of_the_skype_highlighting GRATUIT [+254] (0) 20 272 41 54 end_of_the_skype_highlighting / [+254] 020 355 67 71 / [+254] 020 355 67 80

     

    

L'outback est distribué par Airborne France

Dernière mise à jour : ( 03-09-2012 )
 
< Précédent   Suivant >
© 2019 Un pendulaire Outback d AirBorne pour voler en ULM au Kenya
Joomla! est un logiciel libre distribué sous licence GNU/GPL.